J’ai trouvé que c’était un bel appareil. J’ai été étonné de découvrir un cylindre (disgracieux) solidaire de l’appareil. J’ai été également surpris de découvrir la connectique de l'ancienne génération d'iPhone (3G, 3GS et 4 et 4S ). Propriétaire d’un iPhone 5, je n’avais pas l’adaptateur adéquat. J’ai dû utiliser l’iPad 2 d'un collègue pour réaliser le test. (Attention, l'appareil n'est pas compatible Android.)

L’appareil est-il facile à configurer ?

testtensiometre1300.jpgOui, télécharger l’application sur l'Apple Store prend quelques secondes. Il faut ensuite créer son compte avec un identifiant et un mot de passe. L’application m’a demandé quelques informations personnelles comme mon poids et ma taille, etc.

Comment s'est passée votre première prise en main ?

J’ai parcouru rapidement la notice, branché le tensiomètre à la tablette et tout de suite un message est apparu à l’écran m’invitant à télécharger l’application.  J’ai commencé par fixer le brassard sur mon bras droit et l’écran a affiché un message d’erreur. Après consultation de la notice, je me suis rendu compte qu'il fallait placer le brassard sur le bras gauche (de façon à ce que le cylindre soit près du cœur). Le bouton "démarrer" est apparu et j’ai pu lancer le tensiomètre.

Est-ce que la prise de tension est facile à faire tout seul ?

courbe300.jpg

Oui, le brassard est très facile à enfiler et à fixer. Il faut faire attention à  bien positionner son bras L’appareil ne fonctionne pas sans l’application. Il suffit juste d'allumer son smartphone/tablette et de brancher le brassard. Le reste est automatique.

A quoi correspondent les 16 mémoires ?

Plusieurs personnes peuvent effectivement utiliser l’appareil. Dès qu’on ouvre l’application, une fonction permet de changer d’utilisateur très rapidement.

Le suivi que propose l’appareil est-il pertinent ?

On peut suivre sa tension sous forme de graphique ou sous forme de tableau de bord. La présentation graphique retransmet bien visuellement les variations importantes de la tension. Le tableau de bord ajoute une couleur aux résultats pour attirer l’attention sur les données à surveiller. Il établit également des moyennes par matinées, soirées...

 

Le partage des informations avec son médecin est-il simple ?

tableau300.jpgToutes les données sont enregistrées sur votre compte Withings. L’application propose de les partager par email avec son médecin. J’ai tenté l’expérience sur ma boite personnelle pour voir le message que mon médecin recevrait et sous quelle forme il pourrait visionner mes relevés. Le mail invite  la personne à cliquer sur un lien qui le renvoie sur le site Withings, où il doit créer son propre compte Withings pour accéder aux infos. D'un côté, cette procédure peut paraître contraignante, mais d'un autre c'est bien sécurisé.

A qui recommanderiez-vous ce tensiomètre ?

Je le recommande à chaque personne soucieuse de sa santé notamment s’il y a des antécédents d'hypertension dans la famille. C’est un bon outil de prévention. C’est aussi très utile pour les gens qui sont déjà suivis pour des problèmes de tension. Il peuvent ainsi évaluer l'efficacité d'un traitement. Je trouve aussi que c’est un outil intéressant pour les sportifs qui souhaitent suivre l’évolution de leur tension durant leur entraînement.

Et vous ? Avez-vous déjà testé un tensiomètre connecté ? Racontez votre expérience dans les commentaires.

Les moins :

-    L’appareil ne peut pas prendre la tension sur le bras droit
-    Connectique Lightning pas compatible Android

Les plus :

-    Fonctionnement très rapide et très simple
-    Application très ergonomique
-    Facilement transportable