Sur son blog, Skype explique qu’il entend rediriger ses services vers la mobilité. Ainsi, cette nouvelle application permet d’enregistrer de courtes vidéos et de les partager avec un ou plusieurs contacts. Avec la fonctionnalité Qik Fliks, l’utilisateur peut également réaliser de clips de cinq secondes, à l’instar de Vine. 

Simplicité et discrétion : Skype Qik

Skype Qik s’inspire également de Snapchat dans sa dimension éphémère. Ainsi, chaque vidéo a une durée de vie maximale de deux semaines, sans qu’il soit possible pour le destinataire de la sauvegarder (ce qui ne règle pas le problème des captures d’écran). Notons également qu’il est possible à l’utilisateur de retirer sa vidéo à n’importe quel moment, que celle-ci ait été visionnée ou non par le destinataire. Ce qui permettra certainement d’éviter la diffusion fortuite des images d’une soirée trop arrosée, une fois que l’utilisateur aura retrouvé sa lucidité. 
 

En outre, Skype Qik donne la possibilité de bloquer un contact. Cette fonctionnalité est disponible sur Android et Windows Phone, et sera prochainement intégrée à iOS. 

Il est à noter que, contrairement à ce que laisse entendre son nom, Skype Qik est dissocié de Skype. Il n’est donc pas nécessaire de posséder un compte sur le service de visioconférence. Microsoft a voulu simplifier à l’extrême son nouveau service. Celui-ci est directement lié au numéro de téléphone de l’utilisateur, se passant dès lors des fastidieuses étapes d’une création de compte. Néanmoins, cela signifie que Skype Qik ne peut être lié qu’à un seul appareil. 

L’application est disponible sous Android, iOS et Windows Phone et d’ores et déjà téléchargeable. Toutefois, chacune de ces plateformes ne disposent pas encore de l’intégralité des fonctionnalités proposées.