Mon Panier

 x 
Panier Vide
   

Recherche Articles

   

Recherche produits

   

 

S’il est approuvé par la Commission, l’arrêté entrera en vigueur le 5 avril 2016. Dès lors, les chaînes télévisées devront adopter le format MPEG-4, le gouvernement précisant que ce texte permet « l’utilisation des normes de diffusion et de codage DVB-T2 et HEVC pour les services qui seront diffusés sur de nouveaux multiplex et pour les services en ultra haute définition ». En d’autres termes, toutes les chaînes émettant en définition standard (TNT SD) pourront alors diffuser en TNT HD (en fonction d'un appel à candidature).

De plus, il complète les dispositions de l’arrêté du 24 décembre 2001 relatif à la télévision numérique hertzienne terrestre « en spécifiant les normes de codage audio utilisées pour les services diffusés en haute définition et la norme utilisée pour les services interactifs (HbbTV) », imposant notamment des « standards ouverts et non propriétaires ». Enfin, l’arrêté examiné par la Commission « supprime certaines dispositions obsolètes » dont la spécification du ratio d’image de la vidéo (les fameux 4:3) et la norme de codage des services télétexte.

La HD coûtera cher

Donc le gouvernement modernise la TNT en favorisant la HD, tout en libérant les fréquences 700 MHz. Au terme d’une consultation publique menée par le CSA, « une large majorité des acteurs [du secteur] estime souhaitable, voire indispensable, de poursuivre le mouvement de généralisation du format de diffusion en haute définition (HD), essentiel au maintien de l’attractivité de la plateforme ».

Mais la même étude démontre que plus de 18% des foyers ne disposent pas d’un décodeur TNT HD. Si l’on exclut parmi eux ceux qui reçoivent la TV par câble, fibre ou satellite, il reste environ 10% des foyers qui, au 5 avril 2016, n’auront plus accès à la TNT. De même, le CSA estime que « le passage à la HD pourrait avoir un impact sur les coûts de développement des programmes et de leur diffusion ». Cette évolution aura donc non seulement un coût pour les consommateurs, mais aussi pour les chaînes télévisées.

   
© ATOUT INFORMATIQUE NIMES - Contact : 06 29 45 01 85